Epoque (Blog Cover)

L’indice de créativité : Le Maroc classé 120ème – Commentaires de Marya et de Youness

Le Maroc peine à s’imposer sur un autre classement que celui de l’éducation ou du développement humain : la créativité. Sur 139 pays, le Maroc arrive en 120ème position quand il s’agit d’indice de créativité, selon The Creativity Global Index.
Total
0
Shares

Le Maroc est encore une fois mal classé comme pour l’éducation et du développement humain, là, il s’agit de créativité. Sur 139 pays, le Royaume arrive en 120ème position selon le rapport 2015 de The Creativity Global Index.

Un classement qui se base sur l’évaluation de trois grands facteurs constituant l’environnement de la créativité : le talent, la tolérance et la technologie. Trois critères où notre pays, une fois encore, fait figure de mauvais élève.

Pour mettre les choses en perspectives, sachez que seul des pays comme Haiti, le Chad, le Rwanda, le Yemen ou Djibouti sont moins bien classés que nous…

A lire: Global Creativity Index Measures Tech, Talent, And Tolerance: These Are The Most Creative Countries In The World

Commentaire de Marya 

Marya Joudani

As a young Moroccan, i wasn’t very surprised by the fact that Morocco was classified 120th at the global creativity index, a fact that was put under light by the Moroccan magazine Telquel.

The requirements that the study took under consideration are technologies, talent and tolerance. This made it possible to measure not just each state’s creativity’s index, but also its economy’s evolution since a country where people can express themselves freely, and where human rights are respected, well naturally have a higher index.

Moroccans don’t lack creativity or ideas, but they need spaces where they can express them freely.

 

Commentaire de Youness 

Youness Idihoum

The global creativiy index 2015 a classé le Maroc à la 120ème place.

Le rapport réalisé par une université canadienne se base sur trois critères : Technologie, Talent et Tolérance…

Nous sommes encore et nous serons toujours dans la queue des classements de créativité et d’éducation si nous continuons avec notre hypocrisie politique et sociale dans le traitement de nos problèmes.

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS

Brûler les livres

Ce vendredi matin, je suis triste et joyeux. Tristement joyeux, disons. Tristement triste surtout. Parce que je n’y peux rien. Tout nous échappe. Y a-t-il des pilotes ? Nous avons…
Lire cet article