DÉBAT – Dérision : des étudiants revendiquent …

Total
0
Shares

Lors de la 21ème DARDACHA (séance de débat hebdomadaire), nos jeunes ont eu l’occasion de discuter sur une parodie dans laquelle des étudiants revendiquent le droit d’avoir accès, dans leur faculté, à une bibliothèque avec plus de livres, ouverte tous les jours de la semaine, avec des séances de débat sur l’histoire et la philosophie, ainsi qu’avec des projections-débat de films internationaux.

Des demandes qui nécessitent préalablement une conscience de l’importance de la lecture, du débat et de la connaissance comme l’analysent plusieurs de nos jeunes.

Zakaria a témoigné que lorsqu’il était à la FAC, un groupe d’étudiants avaient présenté des demandes similaires que personne ne les avait pris au sérieux.

Housna a raconté qu’elle et un groupe de ses camarades, après avoir fait une demande pour un prêt d’une salle et d’un projecteur en vue de l’organisation de projections de films, ils ont été attaqués par le reste des étudiants qui considèrent que le cinéma n’a rien à voir avec leurs études et ne devrait pas faire partie de l’université.

L’ensemble des participants ont exprimé leur volonté d’améliorer les choses. Selon eux, le problème n’existe pas que dans les universités. La non-appréciation de la connaissance et du livre est le problème de toute la société. Ils ont donc conclu qu’il faut donner l’exemple pour mener au changement. Ainsi, commencer par soi-même et profiter au maximum des semaines qui leur restent à Connect Institute.

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS
Logo A17-N17

EN 100 MOTS

Les participants du nouveau programme “3endi L7e9”, pris en charge par la Fondation AJIAL, s’habituent aux exercices réguliers de Connect Institute, dont les 100 mots. Le sujet traité cette semaine…
Lire cet article