Débat à DAR MOMKIN : Le fanatisme expliqué par Voltaire

Total
0
Shares

La séance DARDACHA s’est déroulée autour du sujet du fanatisme religieux.
La séance animée par le participant Youssef Sikou, a commencé par une lecture d’un passage tiré du dictionnaire philosophique de Voltaire dans lequel il définit le fanatisme religieux comme étant une épidémie ayant comme seul et unique remède la philosophie.

La solution donnée par Voltaire est donc alignée avec le pari de Connect Institute. La
connaissance des idées universelles, avoir une vision plus globale du monde et apprendre à multiplier ses points de vue mène au développement de l’esprit critique ainsi qu’à l’ouverture d’esprit.

Voici le texte de Youssef El Mhajri, 20 ans :

Ce texte est extrait d’un dictionnaire philosophique, écrit par Voltaire en 1764. Il traite un sujet très important, qui est le fanatisme. Lors de la séance nous avons parlé de plusieurs types de fanatisme, mais nous nous sommes focalisés sur le fanatisme religieux car c’est ce dernier dont traite l’extrait et qui est le plus répandu dans notre société. En fait, c’est le loyalisme absolu et exclusif à une cause qui pousse à l’intolérance religieuse ou politique, ce qui conduit à des actes de violence.

Dans l’extrait, Voltaire nous décrit le fanatisme comme une maladie épidémique. Si elle se propageait dans la société, on ne pourrait pas la guérir, ni avec la loi ni avec la religion. Voltaire nous conseille donc de nous immuniser contre ce poison par l’esprit philosophique.
Pour Voltaire, la philosophie est le seul remède pour lutter contre cette violence. Car c’est elle qui tranquillise l’âme. Ça me rappelle le film “Le destin” qu’on a vu la dernière fois, lorsque Averroès a pu combattre l’intégrisme religieux qui conduit à la violence, avec sa philosophie.
Pendant le débat, on a discuté de deux points que je trouve très importants. Pour le premier, est ce que la religion est vraiment celle qui infecte les cerveaux des Hommes. Moi je vois qu’il existe des personnes qui parlent ou présentent la religion même s’ils ne sont pas qualifiés et capables de nous expliquer et de nous transmettre le message envoyé par le Coran et Dieu. Ce sont les responsables du fanatisme. Voltaire les décrit comme étant des fripons qui manipulent les fanatiques. Le deuxième, c’est ce qui concerne le remède, qui est l’esprit philosophique. Il y a eu une grande discussion par rapport à ce dernier, en cherchant quel est l’esprit philosophique. Pour moi, je vois que l’esprit philosophique est tout simplement d’analyser toutes types d’informations en cherchant sa vérité. C’est de pouvoir faire face à ces fripons, en analysant ce qu’ils disent. C’est d’être capable de choisir ce qui nous convient sans l’influence de notre environnement.

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS

NAJTAZ – Contenu

Différents sujets ont été traités par nos jeunes, de littérature, de société, de culture générale, d’histoire,… Héritages : Dans une série qui en est maintenant à son 9ème épisode, consultable…
Lire cet article