100 MOTS – La sexualité chez la jeunesse marocaine.

Total
0
Shares

L’article paru dans le journal français Libération sous le titre “Sanaa El Aji : «Au Maroc, l’impératif de la virginité des filles conduit à du bricolage sexuel»” a été longuement discuté par les participants de MOMKIN.
Ils ont été invités à rédiger un texte de 100 mots à ce sujet.
Voici la contribution de Maryam El Fiti participante au programme MOMKIN

Sanaa El Aji, sociologue Marocaine, a effectué une étude de 6 ans qui porte sur la sexualité des célibataires au Maroc. Les enquêtes réalisées lors de l’étude ont prouvé que, malgré leur interdiction légale, sociale et religieuse, les relations sexuelles préconjugales restent pratiquées au Maroc. Pourtant, des problèmes s’opposent, tel que l’absence d’un endroit convenable et la sacralisation de l’hymen dans notre société, cela pousse les jeunes à faire du “bricolage sexuel” pour camoufler toute trace de leurs actes, augmentant ainsi le risque d’être atteint des MST. Face à ce problème, il est nécessaire de mettre à jour les lois sur la sexualité et d’intégrer l’éducation sexuelle dans les programmes scolaires.

By Maryam El Fiti

 

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS
AIR 17 (Cover)

AIR 17 : Notre sortie en vidéo

Après quelques mois d’absence, le programme AIR revient avec une 17ème sortie dans l’arrière-pays d’Agadir, parce qu’il ne suffit pas de fréquenter l’institut, il est conseillé de sortir dans les environs pour des matinées de découverte et d’oxygénation.
Lire cet article