Ta3birat – Ecriture créative (Texte de Mariam)

Total
1
Shares

Dans le cadre de leurs séances Ta3birat / Ecriture créative, les particpants de MAHIR Center explorent leurs capacités créatives face à la page blanche. Sous la supervision de Hanane Essaydi, professeur de littérature francophone à l’Université Cadi Ayyad, ils préparent un recueil de textes.

Voici la lettre de Mariam, 20 ans :

La jeune fille que j’étais, ayant une grande taille, voyait toujours le monde comme contradictoire, voire injuste. La première question qu’elle se posait est la suivante : pourquoi je suis en apparence d’une grande taille, alors qu’en vérité je suis la petite ?

J’avais toujours un problème de communication avec autrui. Nous pouvons dire une timidité, une réserve, je ne sais pas. Je me disais souvent que si j’initiais la parole avec quelqu’un d’autre, il allait évidemment sourire. Ce petit sourire malsain ne signifiait pour moi qu’une seule chose, la moquerie. Alors c’est pas la peine, tais-toi Mariam.

Cette phrase, tais-toi, que je prononçais mille fois par jour, m’a laissée emprisonnée dans ma petite coquille. Je posais plusieurs questions que les oreilles humaines ne pouvaient pas écouter. Et j’attendais la réponse, vainement. Je m’écartais de tout le monde avant même de franchir le premier pas. Pourquoi entamer une nouvelle chose ou une nouvelle relation qui aura certainement une fin ? Non, je n’aime pas les choses éphémères et je n’aime pas souffrir. Ma coquille me convient !

Cette lettre est majoritairement adressée à Mariam la jeune, belle brune, ayant un sourire sublime et de beaux yeux, et aussi à Mariam de 20 ans, et qui est toujours jeune, belle brune, ayant un sourire sublime et de beaux yeux.
C’est bien de poser des questions, mais c’est encore mieux de vivre ta vie.
Et pour ce qui n’est pas éphémère, j’aurai toute l’éternité pour le vivre.
Qu’est ce que je cherche : la raison ou la passion ?
Je finirai avec un extrait du Prophète de Gibran Khalil Gibran, je cite :

“Que votre âme élève donc votre raison à la hauteur de la passion, en sorte qu’elle puisse chanter;
Et qu’elle laisse votre raison guider la passion.
Afin que votre passion puisse vivre chaque jour sa résurrection et, comme le phénix, renaître de ses propres cendres.”

Si seulement cette citation pouvait rester ancrée dans ma tête et devenir un principe, voire un mode de vie.

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS

NAJTAZ – Contenu

Différents sujets ont été traités par nos jeunes, de littérature, de société, de culture générale, d’histoire,… Héritages : Dans une série qui en est maintenant à son 9ème épisode, consultable…
Lire cet article