MAHIR Center

MAHIR Center – Semaine 9 : Tous sur le terrain

Total
1
Shares

La semaine du 18 novembre, les participants à MAHIR Center sont tous allé sur le terrain pour approfondir leurs recherches autour de leurs projets de développement humain (les challenges). 

En fonction du challenge qu’ils portent, les groupes-projet ont mis le cap vers différentes destinations. Certains sont allé à Rabat, Marrakech, El Jadida ou encore Casablanca pour rencontrer des organismes encadrants des jeunes, pour visiter des musées, pour participer à des évènements culturels, ou encore pour rencontrer des professionnels de divers secteurs et des chercheurs universitaires. Quasiment tous les groupes ont aussi profité de leur déplacement pour mener des focus groups avec des jeunes dans différents contextes. Un groupe est même allé rencontrer des jeunes en zone rurale, dans un village reculé de montagne, afin de discuter avec eux et comprendre les sujets qui les préoccupent. 

De retour à Benguerir, nos participants étaient ravis de leurs visites de terrain. Pourtant, le constat qu’ils commencent collectivement à dresser sur la situation de la jeunesse marocaine est loin d’être réjouissant. Les témoignages qu’ils ont collecté laissent comprendre que la liste des difficultés rencontrées par la jeunesse de notre pays, de tous horizons confondus, est bien longue. L’accès difficile à l’éducation, la nécessité de l’exode vers les villes trouver un travail, les rapports difficiles avec la famille, la place des filles et des femmes dans la société, le manque d’accès à la culture et à des espaces d’expression… tous ces sujets et bien d’autres ont été évoqués, témoignant du fardeau que portent les adolescents et les jeunes adultes marocains. 

La prise de conscience de l’ampleur du chantier en matière de développement humain et d’accompagnement de la jeunesse pourrait décourager les participants MAHIR, or ils ont unanimement témoigné du fait que ce journées de terrain ont renforcé leurs convictions et les ont aidé à voir plus clair quant à la façon de mener leurs projets. 

La quasi-totalité des groupes de projet ont maintenant une idée claire du sens qu’ils souhaitent donner à leurs challenges et de l’orientation qu’ils veulent leur donner. Ils sont prêts à entrer dans une phase de construction concrète pendant laquelle ils vont tester leurs approches. Ils vont commencer progressivement à construire des solutions et à les mettre à l’épreuve sur le terrain.  

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS