Les participants à ACT School Youssoufia visitent des musées à Rabat

Total
0
Shares

Le vendredi 8 octobre 2021, les participants à ACT School Youssoufia ont effectué un voyage culturel à Rabat. Ils ont eu l’occasion de visiter le Musée de l’histoire et des civilisations, le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain ainsi que la Villa des Arts. Une expérience riche en émotions et en apprentissage.

Arrivée à Rabat, la première visite était celle du Musée de l’histoire et des civilisations. Durant près de deux heures de découverte historique et artistique, les participants étaient émerveillés par les traces que les civilisations humaines ont laissé à travers leurs outils, leurs gravures rupestres et à travers leurs sculptures. A leurs dires, c’était un voyage dans le temps et l’occasion de découvrir la diversité culturelle et historique du Maroc. En passant d’une œuvre à l’autre, les participants avaient des yeux brillants, des regards qui contemplaient les merveilles que l’humanité a produites pendant des années, voire des siècles. Chez certains, une frustration se lisait sur le visage. La question qu’ils se posent : Pourquoi n’avons-nous pas eu connaissance de cette richesse plutôt ? La plupart prenaient des notes pour ne rien laisser échapper et pouvoir faire plus de recherches par la suite.

Peu après, ils ont eu l’occasion de découvrir le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain. La visite était principalement axée sur l’exposition d’Eugène Delacroix, mais ils ont pu découvrir d’autres œuvres d’artistes marocains, notamment dans le cadre de l’exposition “Les promesses de l’art. Une scène artistique actuelle”.
Voir de près les œuvres de Delacroix, ses croquis et ses écrits, renvoie au Maroc des années 1830 ; les couleurs, l’habillement, les instruments de musique, et la culture marocaine dans ses profondeurs. Quand les participants ont été invités à partager ce qui les a le plus marqué dans l’exposition sur Delacroix, leur réponse était : “les croquis qu’il dessinait et les carnets de voyages où ils notaient les détails de ses observations des mœurs et mode de vie des marocains en 1832. Cela lui a permis de laisser des traces et de reproduire des merveilles.”
Cette inspiration leur a donné goût à noter tout ce qu’ils observaient de culturel à Rabat.

Cette visite était une belle découverte, qui a sans aucun doute nourri les esprits des participants d’idées, d’imagination, et élargi leurs perspectives.

En fin de journée, les participants ont assisté à une improvisation théâtrale à la Villa des arts. C’était un moment de joie et d’instruction. Les participants étaient ébahis face au spectacle théâtral.
Leurs commentaires :
J’aimerai un jour savoir m’exprimer comme ces jeunes ;
Leur prestation m’a donné envie de faire beaucoup plus d’efforts afin d’enrichir mon vocabulaire, et d’avoir cette créativité et cette agilité d’esprit.

Les participants ont déduit de cette visite qu’ils doivent absolument travailler sur des réalisations artistiques et intellectuelles, pour garder des traces de ce séjour à Rabat. Et que cette dynamique de création ne doit pas s’arrêter.

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS
ciLAB (Cover Blog)

ciLAB : Appel à projets

ciLAB est le programme d’incubation et d’accélération d’entreprises lancé cette année par Connect Institute et destiné aux jeunes entrepreneurs. L’idée est d’offrir aux porteurs de projets un espace de travail, un accompagnement d’une année, des formations…
Lire cet article