MAHIR Center

MAHIR Center – Semaine 8 : Après le partage, l’analyse

Total
0
Shares

Après être allés à la rencontre des jeunes de Connect Institute et Act School pour une journée de partage et d’échange d’idées autour de la situation de la jeunesse marocaine, les participants MAHIR ont pu profiter d’un repos bien mérité à l’occasion d’un weekend prolongé. 

Frais et pleins d’énergie ils ont dédié l’essentiel de la semaine dernière à un travail de fond sur leurs challenges. Jeudi et vendredi, accompagnés de Kenza Berrada et Karima Benoualide, ils ont pris le temps de faire le point sur l’avancée de leurs travaux. Ils ont tout d’abord mené une journée à la réflexion autour de ce qu’ils ont pu apprendre durant les journées de partage. Pour rappel, les projets de développement humain portés par nos participants (appelés « les challenges ») visent tous à créer des vecteurs de transmission d’idées et de valeurs positives envers la jeunesse marocaine. Les moments de partage avec d’autres jeunes ont donc été l’occasion de tester leurs idées sur un public qui potentiellement fait partie de leur cible. 

A tête reposée, des moments de discussion-bilan en groupe ont donc été organisés au sein de la villa MAHIR. Il en est ressorti tout d’abord que les participants MAHIR ont énormément apprécié le fait de confronter leurs idées aux opinions d’autres jeunes. Cela leur permet de toucher du doigt la raison d’être de leurs projets et de mieux comprendre comment en maximiser l’impact positif. Dépendamment du contenu des challenges, chaque groupe à eu l’occasion de comprendre beaucoup de choses concernant la relation des jeunes à l’histoire, leur perception de leur situation, leurs habitudes de consommation d’informations et de contenus digitaux, leur rapport aux sujets environnementaux, leur rapport à la famille, à l’Autre et au genre etc. Après avoir échangé leurs retours d’expérience, chaque groupe a été invité à synthétiser les principales idées à retenir pour alimenter la réflexion sur la conception et la mise en œuvre des différents challenges. 

Suite à cela, les différents groupes avaient encore de questions importantes restées en suspend, comme par exemple : Quelle cible privilégier parmi les jeunes ? Parmi les nombreux défis que rencontre la jeunesse, lequel ou lesquels choisir pour orienter précisément le contenu de leur challenge ? Quelle forme donner à certains supports de communication ? Quel choix techniques privilégier ? …

 La seconde journée de réflexion a donc été dédiée à préciser l’orientation de leurs challenges. En tirant des conclusions sur l’ensemble du travail effectué à date, et en s’inspirant des apprentissages issus des journées de partage avec d’autres jeunes, chaque groupe a été amené à prendre des décisions. Certains choix ont été arrêtés, et un plan d’action a été tracé pour guider la suite de leur travail de façon à trouver des réponses aux questions restant encore irrésolues. Il s’est ici aussi agit de dresser un programme de travail pour la semaine du 19 novembre, pendant laquelle les participants ont prévu 3 jours de travail de terrain. 

A l’heure où vous lisez cette lettre, ils sont déjà tous en déplacement à différents endroits pour mener des interviews et des sondages, ou encore pour rencontrer des parties prenantes clés pour leurs projets. Dans le cadre de leur parcours à MAHIR, c’est leur première expérience de terrain en autonomie totale. 

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS
Connect Institute

GROW+

Vous avez entre 25 et 35 ans … Vous cherchez à élargir votre horizon … Vous voulez améliorer vos Soft Skills … Vous souhaitez renforcer votre connaissance du monde qui…
Lire cet article