MAHIR Center

La fin de l’année à MAHIR approche : les jeunes ont livré le fruit de leur challenges

Total
0
Shares

Les participants à MAHIR Center en sont à la 39ème, et avant dernière, semaine de leur parcours. 

Dès leur première semaine à MAHIR Center, ils se sont vus assigner des “challenges” à réaliser au cours de l’année. Sept groupes se sont constitués et ont porté sept projets différents visant essentiellement à créer des outils contribuant à donner à la jeunesse un meilleur accès à la culture. 

Les sept projets sont les suivants : Créer un centre d’accompagnement des jeunes ; Créer une web-radio ; Ecrire un livre sur la jeunesse marocaine ; Réaliser un documentaire donnant la parole aux jeunes ; Initier une dynamique de “green campus” avec les étudiants de l’UM6P ; Inventer une fresque interactive facilitant la découverte de l’Histoire par les jeunes ; Et créer une plateforme médiatique destinées à diffuser des contenus culturels auprès des jeunes. 

Les premiers mois ont été dédiés à penser leur projet, en détailler la feuille de route, en affiner les objectifs et l’architecture. Les groupes ont aussi réalisé du travail de terrain, à travers des focus groups, des interviews et des ateliers de partage. Ils sont allés à la rencontre de jeunes dans différentes villes, explorer leurs besoins et tester les idées clés de leurs projets auprès d’eux.

Le début de l’année 2020 a été dédié à la réalisation de prototypes et de version préliminaires des différents challenges, qui ont été présentés en février lors de l’événement NABNI #1 que les participants MAHIR ont organisé avec l’appui des jeunes des divers centres de l’écosystème Connect Institute. 

Puis le COVID-19 s’est imposé à nous. Au début, bien que les participants MAHIR se soient fortement engagés dans notre programme NAJTAZ d’activités à distance, le confinement a inévitablement mis un coup d’arrêt aux dynamiques de groupe qui portaient les projets. Mais les jeunes ont su nous convaincre qu’ils étaient capables de mener leur projet à bien malgré la distance et l’impossibilité de donner suite à certaines activités qui nécessitent un travail physique présentiel. 

Ils ont repris le travail, et ont trouvé de la motivation à un moment où la plupart accusaient une baisse d’énergie due aux trop nombreuses semaine de réclusion forcée à domicile. Certains projets ont pu continuer comme prévu, d’autres ont dû être repensés ou même recommencés quasiment à zéro. En un peu plus d’un mois, les différents groupes sont parvenus à livrer des produits finis démontrant leurs capacités de résilience et d’adaptation.

La plateforme médiatique et la webradio sont fonctionnelles. La fresque historique a été digitalisée. Le documentaire a été revu de fond en comble pour devenir un moyen métrage témoignant du vécu des jeunes marocains pendant le confinement. Le livre comporte de nombreux témoignages inédits et est consultable en format digital. Un guide “Green Campus” est prêt à être publié, ainsi qu’un manuel pratique complet permettant de créer et d’animer un centre d’accompagnement de la jeunesse.

Tous ces beaux projets vous seront présentés ici-même, dans une édition prochaine de votre lettre hebdomadaire. 

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS

CODING – 1337

  Comme des centaines de jeunes à travers le pays, neuf de nos participants ont postulé pour s’inscrire à l’école 1337 Ben Guerir. Abdelkrim, Hamza, Mehdi, Abdelmounaim, Abdelmouhaimine et Mosaab…
Lire cet article