DÉBAT – Lettre de Jules Ferry en 1883

Total
0
Shares

Durant la séance de débat de cette semaine, nos jeunes ont eu l’occasion de lire et de discuter sur des extraits tirés de la lettre de Jules Ferry aux instituteurs de 1883.

Jules Ferry est un homme d’état français qui a joué un grand rôle dans l’instauration de la loi du 16 juin 1881, qui a permis de rendre l’enseignement primaire public et gratuit, puis qui a imposé un enseignement laïque dans les établissements publics. Il a aussi élaboré quelques lois concernant l’éducation des femmes.

Voici un des extraits discutés par nos jeunes :

“Ce n’est pas l’œuvre d’un jour de former ou de réformer une âme libre. Il y faut beaucoup de leçons sans doute, des lectures, des maximes écrites, copiées, lues et relues ; mais il y faut surtout des exercices pratiques, des efforts, des actes, des habitudes. Les enfants ont en morale un apprentissage à faire, absolument comme pour la lecture ou le calcul. L’enfant qui sait reconnaître et assembler des lettres ne sait pas encore lire ; celui qui sait les tracer l’une après l’autre ne sait pas écrire. Que manque-t-il à l’un et à l’autre ? La pratique, l’habitude, la facilité, la rapidité et la sûreté de l’exécution. De même, l’enfant qui répète les premiers préceptes de la morale ne sait pas encore se conduire : il faut qu’on l’exerce à les appliquer couramment, ordinairement, presque d’instinct ; alors seulement la morale aura passé de son esprit dans son cœur, et elle passera de là dans sa vie ; il ne pourra plus la désapprendre.”

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS

Argent et liberté

Lors de la séance hebdomadaire [p+100+20], nos jeunes ont discuté un article du journal Libération, évoquant la relation entre l’argent et la liberté au Maroc. Nos jeunes ont démontré chacun(e)…
Lire cet article