AGADIR CULTURES : 5 jours sur 15

Total
0
Shares

Cinq jours se sont écoulés depuis le lancement d’Agadir Cultures. Cinq jours qui ont connu un franc succès, et ont suscité l’intérêt de la population de la ville d’Agadir.

Cette programmation culturelle première en son genre a démarré le 17 juin 2022 à Connect Institute avec une conférence dont l’invité était le journaliste et écrivain marocain Yassin Adnan. Durant sa conférence, il a parlé à un public composé de plus de 200 personnes de son livre Hot Maroc, et de son personnage emblématique “Rahal”, qui, selon lui, l’a poussé à écrire. Un personnage inspiré d’une situation concrète qu’il a vécue lui-même.

La deuxième journée d’Agadir Cultures s’est déroulée au jardin Ibn Zaidoun, là où une exposition artistique baptisée B’LFAN a été installée. Cette exposition, réalisée par les participants des centres ACT School autour du thème de la personnalité historique marocaine, est composée de 13 oeuvres d’arts conçues et réalisées par les jeunes sous la supervision de l’artiste plasticien Khalid Assallami. Cette exposition s’intitule “Qui sommes-nous ? – شكون حنا ؟”.

En plus de l’installation, les participants ont aussi préparé une chorégraphie qui rappelle leurs origines marocaines, avec l’accompagnement de la danseuse chorégraphe Julie Laventure, de la compagnie de danse Massalla.

Quant à la troisième journée, toujours dans le jardin Ibn Zaidoun, elle a été consacrée au livre et au conte. De 10h à 16h, une bibliothèque remplie de livres a été déposée au jardin à disposition de tous. Plus de 120 personnes y ont pris part, dont 80 jeunes de l’écosystème Connect Institute et 43 participants externes. Le public était très intrigué par ce groupe de lecteurs qui a investi le jardin. Jeunes, adultes et enfants accompagnés de leurs parents sont venus découvrir les livres de notre bibliothèque.

À 19h, après que la chaleur s’est calmée, la finale de la compétition de storytelling dénommée HIKAYAT a eu lieu. Les participants du réseau Connect Institute, tous centres confondus, qui avaient accédé à la finale ont défilé l’un après l’autre, micro a la main, contant en arabe dialectal ou en français des histoires de leur propre création autour de la thématique : “Demain”. Les yeux brillants, ils étaient remplis du désir de conquérir le public par leurs récits. 

La quatrième journée, la littérature était de retour cette fois-ci dans l’agora de Connect Institute avec l’enseignante et écrivaine Latifa Baqa. L’invitée est venue nous parler d’abord de son rapport à la lecture et à l’écriture, puis du lien qu’entreprend le jeune marocain avec le livre. Durant cette rencontre ayant duré deux heures, Mme. Baqa a répondu aux questions nombreuses du public par rapport à la lecture, donnant ainsi lieu à un échange constructif et très riche.

Le programme Agadir Cultures continue et de nombreux événements seront au rendez-vous les prochains jours.

Retrouvez toutes les actualités de Connect Institute

Recevez notre news lettre chaque mardi !

RECOMMANDÉS POUR VOUS